Le coton : culture et transformation


Découvrez le coton, sa culture, sa transformation en tissu ! Le coton est une des matières que nous utilisons pour confectionner nos sacs et pochettes.
 

Lire l’article précédent : « Le tissu : l’armure »

 
 

Présentation du coton

 

Le coton est une fibre végétale issue du cotonnier.
 
Aujourd’hui c’est une des productions de fibres textiles les plus importantes au monde. Malheureusement sa culture intensive est une des plus polluante. Les 4 pays assurant les trois quarts de sa production mondiale sont la Chine, l’Inde, les États-Unis et le Pakistan.
 
Il en existe une trentaine d’espèces mais elles ne sont pas toutes utilisées pour la production de textiles. Le coton peut vivre une dizaine d’années et atteindre 10 mètres de haut ! Pour sa culture on préfère des variétés annuelles limitées à 1 mètre de haut.
 
Le coton produit des fleurs jaunes ou blanches à 5 pétales. Son fruit est une capsule. Lorsque cette dernière s’ouvre, elle libère des graines et une touffe de fibre blanche. C’est cette fibre qui est utilisée pour la confection du tissu. Plus elle est longue, meilleure est la qualité du coton.
 
 

Culture du coton

 

Le coton pousse dans les régions à climat chaud et humide.
 
Il a besoin de beaucoup d’eau, d’engrais et d’espace. Sa culture assèche des kilomètres entiers. Par exemple la mer d’Aral en Asie centrale a perdu 90% de son volume et 75% de sa surface à cause de la culture du coton ! Étant fragile, il a aussi besoin de beaucoup de pesticides et d’insecticides.
 
Lorsqu’il est cultivé biologiquement aucun produit chimique est utilisé, il demande moitié moins d’eau et les cultures sont en rotation constante pour oxygéner la terre. Cultivé ainsi les rendements sont plus faibles mais la fibre récoltée est plus souple, plus douce et plus agréable à porter.
 
 

Transformation de la fibre en tissu

 

Une fois récolté, le coton est séché au soleil pendant plusieurs jours.
 
La seconde étape consiste à faire passer le coton dans une égreneuse : la fibre est alors séparée de la graine (égrenage).
 
Lors de la troisième étape des machines éliminent les impuretés des fibres.
 
Vient ensuite l’étape du cardage ou peignage : les fibres sont séparées les unes des autres, peignées, redressées et nettoyées. On obtient un long ruban.
 
Par la suite les fibres sont étirées (étirage) entre des rouleaux de Caoutchouc tournant de plus en plus vite pour être regroupées en mèches régulières.
 
Ces mèches subissent ensuite une torsion pour être plus résistantes et affinées (filature). Le fil est enfin formé.
 
Les fils sont ensuite traités (teinture, blanchissement, élasticité…). Lorsque le coton est traité biologiquement aucun produit chimique et toxique n’est utilisé. Sa fibre est blanchie à l’eau oxygénée et non au chlore. Sa teinture est réalisée sans métaux lourds ou autres substances cancérigènes.
 
Enfin c’est l’étape du tissage. C’est à ce moment que les fils de coton sont assemblés pour constituer le tissu. Les fils sont alors entrelacés à angle droit. Pour cela on insère les fils de trame (fils horizontaux) entre deux nappes formées par les fils de chaîne (fils verticaux).
 
 

Qualités du coton

 

Le coton est une matière douce et confortable. Agréable à porter, il laisse la peau respirer et la transpiration s’évacuer. Il garde la chaleur, surtout lorsqu’il est gratté (aspect pelucheux à l’intérieur des sweats). Il est facile d’entretien et hypoallergénique.
 
 

Le blog

Découvrez notre blog sur la mode, les sacs et accessoires, les tissus (tissu coton, tissu Japonais, tissu Wax, tissu Batik, suédine…).

Découvrez « Le Blog »

 

 

 

Nos Sacs et Accessoires

Nous réalisons nos sacs et accessoires des 1ères esquisses à la fabrication finale. Des créations audacieuses, originales et colorées. Des modèles uniques, aussi beaux à l’intérieur qu’à l’extérieur. Des matières vegan de qualité : suédine, tissu de créateurs, tissu coton Japonais, Wax et Batik.

Découvrez nos « Sacs et Accessoires »