Le tissu Batik


Découvrez le tissu Batik ! Le tissu Batik (100% coton) est une des matières que nous utilisons pour confectionner nos sacs et pochettes.
 

Lire l’article précédent : « Le tissu Japonais »

 
 

Présentation du batik

 

Le mot Batik vient de la combinaison de deux mots Javanais : « amba » qui signifie écriture et « titik » qui signifie « point ».
 
La technique d’impression du batik vient de l’île de Java en Indonésie. Elle consiste à appliquer sur certaines zones, sur l’endroit et sur l’envers du tissu, de la cire résistante à la teinture pour obtenir un motif.
 
Le batik Indonésien est inscrit par l’UNESCO au patrimoine culturel immatériel de l’humanité depuis 2009.
 
 

Histoire du batik

 

En Inde, le rang d’une personne est déterminé par les couleurs et le motif du batik porté. Chaque étape de la vie correspond à un batik (naissance, mariage, mort, festival et cérémonie religieuse…).
 
Les provinces indonésiennes possèdent également leurs propres associations de motifs et de couleurs. Par exemple sur la côte nord de Java ce sont des fleurs, des oiseaux ou d’autres animaux et au centre de l’île de Java ce sont des figures géométriques et des couleurs plus restreintes.
 
Les couleurs traditionnelles du batik sont le bleu, le marron, le jaune et le noir. A l’époque elles étaient exclusivement réalisées avec des colorants naturels (épices, feuilles, bois, écorces…). Aujourd’hui le batik possède des couleurs infinies grâce aux colorants chimiques.
 
En ce qui concerne la matière : le coton et la soie sont les tissus les plus utilisés.
 
 

Impression du batik

 

On distingue trois types de tissus batik Javanais : le « batik tulis » lorsque les dessins sont réalisés à la main avec un outil en bambou nommé le «  canting  » (c’est le plus coûteux car il nécessite des semaines de travail) ; le « batik cap » lorsque les dessins sont réalisés avec un tampon en cuivre (beaucoup plus rapide que le « batik tulis ») ; le « batik imprimé » qui est le moins cher. Voici les étapes de fabrication du batik…
 
On dessine le motif sur un tissu blanc en coton ou en soie. Cette étape dure 3 jours pour un motif simple, jusqu’à une semaine pour un motif complexe.
 
On applique de la cire chaude sur les zones du tissu à ne pas teindre, sur les deux faces du tissu. Là où on applique la cire, le tissu est imperméabilisé et conserve sa couleurs initiale. Avant la cire on utilisait de la pâte végétale, de la graisse animal et de la boue.
 
Chaque modèle possède au minimum une à trois couleur(s). Il existe deux méthodes pour teindre le tissu : le trempage (en les plongeant dans un bain de teinture pendant 5 à 10 minutes) ou au pinceau de couleurs (généralement naturelles). On commence par la couleur la plus claire.
 
On rince le tissu en coton en le faisant bouillir dans de l’eau (20 à 30 minutes) et le tissu en soie dans de l’essence (3 à 5 heures). Cette opération fait également fondre la cire.
 
On sèche le tissu à l’air libre (au soleil pour éclaircir le batik) ou en intérieur.
 
Après le séchage d’une première couleur, on recouvre les motifs teints par de la cire pour les préserver durant le trempage de la seconde couleur. Pour chaque couleur, l’opération est répétée autant de fois que nécessaire (cire, teinture, rinçage, séchage). Les premières couleurs appliquées sont les plus claires pour terminer par les plus foncées.
 
Pour un Batik à 10 couleurs on devra renouveler ces opérations 10 fois. Ainsi le nombre de couleurs d’un batik reflète généralement son prix.
 
 

Le blog

Découvrez notre blog sur la mode, les sacs et accessoires, les tissus (tissu coton, tissu Japonais, tissu Wax, tissu Batik, suédine…).

Découvrez « Le Blog »

 

 

 

Nos Sacs et Accessoires

Nous réalisons nos sacs et accessoires des 1ères esquisses à la fabrication finale. Des créations audacieuses, originales et colorées. Des modèles uniques, aussi beaux à l’intérieur qu’à l’extérieur. Des matières vegan de qualité : suédine, tissu de créateurs, tissu coton Japonais, Wax et Batik.

Découvrez nos « Sacs et Accessoires »